Un soir sur hotmail (3)

Je ne vous envoie pas moins une petite pensée…

(sourire)  Vous avez toujours la phrase, le mot qui élargit mes lèvres…

Dommage qu’il s’agisse de votre bouche…
J’ai pensé à vous ce week-end, lors d’une scène très crue…

Je n’ai rien précisé, vous l’aurez remarqué…
Racontez-moi, changez moi les idées s’il vous plait.

Rien précisé en effet…
J’ai vu un ancienne amante et nous avons joué à faire des films…
J’en ai fait plusieurs en pensant à vous.
Elle est à quatre pattes et me présente ses fesses…
… pour des jeux que vous affectionnez également je crois…
Vous êtes sexuelle ce soir ?

Disons que… la situation est plutôt excitante, je suis sexuelle et pas seule dans la pièce… une idée en tête ?
Vous revoyez souvent vos amantes de la sorte ?

Si vous n’êtes pas seule dans la pièce, je ne vous tenterai pas en vous envoyant une vidéo très crue.
Non, je ne revois aucune ex-amante, sauf elle, très rarement.
Deux ou trois fois par an.
Vous avez des amants vous ?

Diable, je ne vais pas être beaucoup plus disponible ce week-end, et vous me mettez l’eau à la bouche avec cette vidéo…
Concernant les amants, ma réponse varie en fonction de mes engagements…

Une photo extraite de la vidéo… ça vous inspire quoi ?

J’en dis que vous êtes diablement efficace (ronronnement de femelle en chaleur) il y en a beaucoup comme ça ?

Oui, plein…
Il suffit de faire un clic pour prendre une photo de la vidéo…
alors des clics, pour vous, j’en ai fait quelques-uns…
Ca me fait bander de vous envoyer ça…

(sur la deuxième photo, ma main claque évidemment…)

(sourire) et ça ne m’en fait pas moins d’effet…
Vous continuez à travailler mes lèvres, alors que les supérieures s’apprêtent à manger…

Le simple fait de voir ses fesses participe à votre excitation ?
J’aime cette idée que votre sexe ne reste pas insensible…
Je vous en envoie une autre dans la foulée…

(vous aimez vous offrir de la sorte ?)

Oui, j’aime, et pas plus tard qu’hier soir, je m’y suis prêtée dans un flot de tequila et quelques grains de sel, absolument divin.
Qui a initié ces retrouvailles ? elle ou vous ?

Ce coup-ci, c’était moi…
C’est un plug que je m’apprête à lui mettre…
Qu’est ce qui domine comme sentiment lorsque vous offrez ainsi votre cul ?

(comme ça doit être bon de se faire ouvrir comme ça…
… de se laisser doigter doucement, avec vice…
et comme ça doit être bon également de sentir qu’on cède…)

Le sentiment qui prédomine, c’est l’excitation, la fébrilité, puis vient immédiatement derrière la soumission, l’envie de se donner sans retenue…

J’ai mangé sur le pouce, mais c’est surtout quelques préliminaires qui m’ont empêchée de vous répondre dans la foulée (évidemment, les clichés que j’ai matés sans honte n’ont rien à voir avec tout ceci, non, non, non…)

A mon tour, je vous souhaite une bonne nuit, aussi mouvementée pour le début et douce pour la fin que sera la mienne…

J’aime beaucoup ça, que vous matiez sans honte mes mains qui pétrissent un cul offert… Ne changez rien…

Publicités

12 réflexions sur “Un soir sur hotmail (3)

  1. L’étrange sentiment du désir/jalousie de voir/entendre/lire l’autre (objet de désir ?) prendre/donner du plaisir avec un(e) autre que soi.
    Sentiment que vous prolongez ici en abîme en nous offrant cette lecture !

  2. Emmanuel, je note…

    CUI, je suis heureuse que cela (continue à) vous plai(r)se !

    Humanlove, celui-ci vous plait-il ? je ne connais pas (encore) le vôtre, mais je vais y remédier de ce pas !

  3. J’adore ce texte, je m’imagine néanmoins qu’il n’est que pure fiction, la répartie étant si rare chez l’homme (excusez moi messieurs).
    Donc reprise en fanfare…Et bien j’en suis toute émoustillée, je vais suggérer à Bern Hart de venir faire un petit tour par ici.
    Bises à toi

  4. @ Miss Anis » Je trouve ça assez vexant pour la gent masculine ! Je suis sûr qu’au contraire, ce dialogue est réel (ou fortement inspiré d’un dialogue réel). (Et, non, c’était pas moi dans le poste !)

  5. Maître décadent, ravie de vous plaire par les mots !

    Animal en quarantaine, non, je ne crois pas, mais comme je l’ai déjà précisé par ailleurs, ce hotmail-là n’est pas celui que l’on croit : c’est d’une messagerie électronique, pas le chat msn, les échanges n’en sont que plus… voluptueux.

    Alors je souhaiterais la bienvenue à Bern Hart comme il se doit, chère miss… et non, au risque de vous décevoir (ou au contraire), cet échange est bien le fruit d’une discussion entre un homme et une femme…

    Cui, non, cette fois-ci, en effet… 😉

    Waid, merci…

  6. Grands sourires…
    On trouve décidement de tout sur ce Hotmail, ce Com, ce Fr…
    Comme il est facile de se cacher! Mais dans la réalité ? Que ferait cet homme? Vous savez, dans la vraie réalité… avec une cam , peut être?

  7. La cam nous ferait encore rester dans le virtuel, je le crains… mais c’est aussi un espace que j’affectionne, j’aime papillonner de l’IRL à l’écran… et qui sait ce que cet homme donnerait dans la réalité ? toujours est-il qu’il est tout à fait à mon goût pour nos petits jeux par mails interposés… et c’est rare 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s